Globalement la conduite en Italie est un sport national, et représente plutôt bien les us et coutumes du pays qui sont disons juste différentes des notres.... et je ne parles pas que de la conduite. 

Ici je ne développerai que cette partie sinon je vais me perdre en digressions inutiles. J'ai toujours voyagé en voiture en Italie, pour aller dans le sud du pays quand j'étais jeune pour rendre visite à ma famille, c'était deux jours de voiture. Mais je ne conduisais pas et je ne me suis jamais vraiment rendu compte du comportement des italiens au volant. 

J'ai un vague souvenir de mon père se faisant klaxonné à un feu rouge, à part ça il a fallu attendre mes 18 ans environs pour me rendre compte des dégats. 

Si le nord et le sud sont toujours différents culturellement parlant, il existe aussi une frontière pour la conduite. Dès qu'on passe le tunnel pour arriver en Italie, on se rend compte pour commencer que les couleurs de panneaux sont inversées par rapport à chez nous (vert c'est autoroute là bas), mais surtout que les limitations de vitesse sont moyennement respectées, Il faut passer en dessous de Rome pour vraiment comprendre. 

300px-AutostradaA8



Commencons par l'autoroute. Quel que soit votre localisation, vous vous rendrez compte qu'il faut une bonne mémoire, les panneaux de limitations de vitesse sont présents au début de l'autoroute et vous pouvez faire des centaines de kilomètre sans voir un autre panneau.... on est loin de nos signalisation de radar avec un rappel de la vitesse. Là bas les radars sont là, indiqués, mais pas de vitesse... et il n'est pas rare de passer de 100 à 90 puis 110 puis 70 km/h en l'espace de quelques kilomètres. Pas de question je n'ai jamais compris le délire. Exemple, l'autoroute entre Genes et Pise, ou Pise et Florence.... pas de panneau mais beaucoup de radars et de changements de vitesse incompréhensibles.

Vient ensuite le comportement des italiens. Si vous avez retenu la vitesse, et que vous tombez sur quelqu'un qui roule moins vite que vous, si si ça arrive les petits vieux se trainent c'est international ça! dans ce cas là vous vous décidez à doubler. Vous allez donc forcément vous retrouver avec une voiture derrière vous, vous collant et vous faisant des appels de phare de manière insistante. Rien de plus normal, c'est la manière de l'italien de vous dire, pousses toi bonhomme ou roules plus vite!! Rien de méchant là dedans =) 

Les autoroutes italiennes sont les routes les mieux entretenues du pays, bien que ca ne soit pas forcément agréable partout. mais elles sont bien aménagées, beaucoup sont à trois voies. Fonctionnement des voies. Celle de droite est pour les véhicules terriblement lents ou à la vitesse normale quand il n'y a personne. Mais généralement on n'y reste pas parce que les voies d'insertion et de sortie de l'autoroute sont horriblement courtes. Alors oui la voie de droite est réservée pour les voitures qui entrent ou sortent de l'autoroute. 
Celle du milieu est surement celle où vous resterez le plus, vous roulez à la bonne vitesse et tout va bien. 
La voie de gauche sera pour vous si vous souhaitez tenter un dépassement, mais encore une fois vous avez intérêt à rouler à une vitesse digne de ce nom sinon bonjour les appels de phare. 

Ensuite les routes nationales. Dans le nord elles sont pas géniales mais potables quand même, je connais principalement la Toscane. Le centre de Pise est à éviter, un vrai cauchemard à nid de poule. Dans le sud (est ou ouest même combat) je pense qu'ils n'ont pas refait les routes depuis les années 50 (à vue de nids de poule ou d'autruche selon la taille du trou). Des routes très fréquentées sont dans un état lamentable, et vous vous retrouvez à faire du slalom avec la voiture, quand vous voyez les trous à temps, des fois c'est impossible de les éviter.... Ici je pense surtout à la région des Pouilles, j'y suis allé en Novembre 2016 et disons que j'ai regretté d'être venu avec ma voiture toute neuve plutôt que de louer une voiture sur place. Pour la Calabre même combat!! 

italie

Petite idée de l'état des routes chez moi en Calabre et encore ça c'est rien ^^


Pour le comportement à adopter sur ce genre de route, n'hésitez surtout pas à rouler sur la bande d'arret d'urgence pour permettre aux locaux de vous doublez à fond! 

Après tout ça vous me direz "mais et la police dans tout ça???" Après avoir passé presque tous mes étés en Calabre et un mois dans les Pouilles je peux vous affirmer que la police se fou royalement des habitudes de conduites des locaux. Surtout dans le sud encore une fois les panneaux (stop principalement) sont là pour décorer le bords des routes.
Concernant les radars, les italiens freinent en général sur l'autoroute au niveau des radars, mais j'ai l'impression qu'ils sont là surement pour dissuader les moins audacieux et les touristes. Qu'en est-il de la loi pour les excès de vitesse dans un pays de l'UE hors France?.... je n'y connais rien mais je n'ai jamais rien reçu bien que je n'ai pas roulé raisonnablement sur tous mes trajets ^^ 

Pour conclure, ce genre de conduite peut faire peur, mais souvent les membres de la gente masculine se font plaisir en conduisant en Italie. Comme dirait mon oncle toscan (et flic) "Jamais rouler en dessous de 130km/h"